Détermination des caractéristiques d'un courant

Chapitre 5 page 7

Résumé

Travail sur la carte marine 9999. Détermination des caractéristiques du courant à partir d’un cap compas et d’un point par trois relèvements. Cette page a été écrite en vue de la préparation de l’examen du permis hauturier.

Plan

1. Énoncé de l'exercice
2. Exercice de navigation. Détermination des caractéristiques du courant
A. Corriger le cap compas
B. Construction
B. 1. La route surface.
B. 2. La vitesse surface.
B. 3. Détermination de notre position à partir de trois relèvements.
B. 4. La direction du courant.
B. 5. La force du courant.
3. Débrief de la page.



1. Énoncé de l'exercice
 
Quittant le port du Palais sur Belle île à 9 h, nous faisons route au cap compas de 33°. La vitesse du voilier est de 5n. Le point de départ est le feu vert d’entrée du port.
Der=+10°. D=-3° et d= +2°
A 10h00,nous sommes au point D et nous voulons vérifier notre position . Au départ, nous n'avons pas tenu compte du courant et pour cette raison nous relevons 3 amers pour déterminer notre position réelle le point C.:
- la bouée de Goué vas sud à l’entrée du passage de la Teignouse dans le 41°,
- la tourelle « le rouleau » au NW de l’île de Houat à notre tribord dans le 106°
- la bouée « basse cariou », bouée ouest dans notre nord le 355°.

Donnez la force et la direction du courant ?

 
2. Exercice de navigation.
 
A. Corriger le cap compas ou le calcul de la route surface Rs à partir du cap compas Cc.
Corriger un cap c'est calculer la Rs à partir du Cc.
Le cap vrai est calculé à partir du cap compas Cc en tenant compte de la déclinaison et la déviation.
d=+2° et D=-3°
Variation: W=D+d= (-3) + (+2)= -1°
Cv = Cc+ w
Cv = 33° + (-1°); ; Cv = 33° -1°; Cv=32°
Cv =32°
La route surface est calculée à partir du cap vrai en tenant compte de la dérive due au vent.
Der=+ 10°
Rs= Cv+ der. Rs=32+10=42°
La route surface Rs est égal à 42°.


B. Construction
B. 1. La route surface 42°




Nous posons la règle Cras avec sa flèche vers le NE en faisant tangenter le bord supérieur sur le point A. Image 1










Nous la faisons glisser et pivoter pour que le méridien (droite verticale noire) se superpose sur le centre inférieur et sur le chiffre 42° de la graduation extérieure Image 2











Sur le bord supérieur, nous traçons la route 42° qui passe par A (droite rouge)
Image 3




La droite est la route surface suivie par le voilier






B. 2. La vitesse surface 5N


Nous mesurons à partir de A un segment représentant sa vitesse pour avoir le point B. Le loch indique 5 nœuds ou 5 milles à l’heure, sa vitesse surface.
Sur l'échelle des latitudes, nous savons qu'une minute de latitude représente un mille. Nous écartons les deux branches d'un compas à pointes sèches entre 5 minutes ou 5milles. Image 4.








Nous déplaçons ce compas sans modifier l’écartement en mettant une pointe sur A et l'autre sur la droite rouge. L’autre extrémité nous donne le point d. Image 5.
Sans courant, nous serions à cet endroit, mais le courant a déplacé la masse d’eau et le voilier en même temps.

Nous avons tracé la route surface Rs= 42° avec une vitesse surface 5n. Maintenant nous déterminons le point C à l’aide des 3 relèvements.

B. 3. Détermination de notre position à partir de trois relèvements.

La bouée de Goué vas sud Zc= 41°
La tourelle le rouleau Zc= 107°
La bouée basse cariou Zc= 355°.
La variation W=D+d. W= -3° + (+2°)= -1°
Zv = Zc+W
La bouée de Goué vas sud Zv= 40°
La tourelle le rouleau Zv= 106°
La bouée basse cariou Zv= 354°.

Premier relèvement La bouée de Goué vas sud Zv= 40°.

1e opération

Nous posons la règle avec la flèche vers la bouée de Goué vas sud et nous la glissons pour que le bord supérieur soit sur la bouée et le centre inférieur sur un méridien (ligne verticale). Image 6









2e opération

Dans le cas d’un Méridien = lecture verticale. Nous déplaçons la règle que le méridien soit sur la graduation extérieure (40°), toujours le bord sur la bouée et le centre sur le méridien.






3e opération

Nous traçons une ligne verte qui représente le Zv=40° à partir de la bouée. Image 8.







4e opération

Nous avons le premier relèvement sur la bouée de Goué vas sud : Zv =40° Ligne verte. Image 9.







Maintenant nous traçons les deux autres relèvements.

Second relèvement La tourelle le rouleau Zv= 106°.

1e opération

Nous posons la règle avec la flèche vers la tourelle le rouleau et nous la glissons pour que le bord supérieur soit sur la bouée et le centre inférieur sur un méridien (ligne verticale). Image 10.






2e opération

Dans le cas du Méridien = lecture verticale. Nous déplaçons la règle que le méridien soit sur la graduation extérieure (106°), toujours le bord sur la tourelle et le centre sur le méridien.

3e opération
Nous traçons une ligne rouge qui représente le Zv=106° à partir de la tourelle. Image 11.






Le troisième relèvement La bouée basse cariou Zv= 354°.

1e opération
Nous posons la règle avec la flèche vers La bouée basse cariou et nous la glissons pour que le bord inférieur soit sur la bouée et le centre inférieur sur un parallèle (ligne horizontale).

2e opération

Dans le cas d’un parallèle = lecture horizontale. Nous déplaçons la règle que le parallèle soit sur la graduation intérieure (105°), toujours le bord sur la bouée et le centre sur le parallèle.










Résultats
Les 3 relèvements sont tracés et nous obtenons le point C (croix bleue) qui est notre position à 10h. La différence entre les points B et C représente l’influence du courant sur la route. Image 13.






B. 4. La direction du courant


Nous posons la règle Cras en faisant tangenter le bord supérieur avec le deux points D et C. Image 14









Nous la faisons glisser et pivoter pour que le méridien (droite verticale noire) se superpose sur le centre inférieur et la droite DC reste sur le bord supérieur.
Image 15










Sur la graduation extérieure, nous lisons le chiffre 280. Image 16.
La direction du courant est égale à 280°.
Nous traçons le segment CD (ligne violette)








B. 5. La force du courant.


Sur le segment DC (segment violet), nous écartons les deux branches d'un compas à pointes sèches entre les points C et d. Image 17.








Nous déplaçons ce compas sans modifier l’écartement sur l’échelle des latitudes Lecture 1. 5 milles. Image 18








Résultats : Courant = 280° Vitesse= 1. 5 N.
 
3. Débrief de la page.
A partir du cap compas connu, nous traçons la route surface et avec un point calculé par 3 relèvements, nous construisons le courant et nous calculons ses caractéristiques.
Notre route a été modifiée par un courant : 280° 1. 5 N.
Cette détermination est un sujet pour le permis hauturier. En navigation, nous ne faisons jamais cette construction. Le GPS nous indique notre position.

Page mise à jour le 15 mars 2016

Site réalisé par François & Philippe Yvon © copyright 1999 - 2017 Contact
Total visiteurs : 1545678. Aujourd'hui : 100 visiteurs, connectés : 1