Présentation du marin webmestre

Chapitre 10. page 4.

Présentation

Ma passion pour la mer est née, sans doute, dans les rêves d’un petit garçon qui voulait naviguer vers des îles désertes. Les psy. en tireront leurs conclusions.
Un séjour en Grèce au Club Med m’a fait découvrir le bateau, la mer et la voile et oui !!! Ne souriez pas.
L’acquisition d’un 420 m’a permis de pratiquer la voile légère sur les plages en Normandie et à Saint Brevin l'Océan.
Des sorties en habitable au Crng de Granville et avec des amis en location ont augmenté mon expérience et avec des cours de navigation par correspondance j’ai obtenu mes permis A et B. et oui !!! Ne souriez pas
A force de volonté, de prudence et de la pratique, mes sorties m’ont conduit à naviguer de plus en plus loin : Chausey, Jersey, Saint Malo....les îles Scilly, île de Wight, Bretagne sud et les transats.
La première croisière vers Chausey depuis Saint Malo a été un exploit, plus grandiose qu’un tour du monde pour un Vendée Globe .
Le premier bateau a été un Brin de Folie, un voilier de 9m dont l’attache a été le port du Hérel à Granville et a contrario le second a été un First 28 Au lieu d’augmenter la taille, le voilier a reçu un bon équipement qui a facilité la navigation par tous les temps.

Ma façon de naviguer.

Navigation sans matériel, sans enrouleur et sans GPS

Je faisais l' estime avec un compas de relèvement, une gonio dans un secteur pas facile: Granville, Jersey, Guernesey, Saint Malo, la traversée de la manche vers les Scilly, Île de Wight, la Bretagne Nord, la Bretagne sud. L’arrivée sur Jersey nous obligeait à longer le banc Violet ?
J'ai convoyé un océanis 39 de Deauville à l'ile de Yeu avec seulement un compas de relèvement et un loch. Les deux raz du Cotentin, le four et le raz de Sein. Pas facile.

Navigation avec du matériel.

J'ai acquis un AP navigateur (système Decca), plus tard un GPS. Ensuite, j’ai navigué avec un logiciel de navigation Seapro 2000  et maintenant le logiciel ScanNav sur un ordinateur portable branché à un GPS usb. Une petite merveille avec ses cartes de courant du coin..
Malgré mes cartes électroniques, j'ai toujours à bord des cartes papier à jour et un compas de relèvement.
Toutes ces aides ont simplifiées et dédramatisés nos navigations , même par brouillard.
La navigation et la voile, c' était ma passion. A +






évolution ! révolution !




Après 50 ans de voilier : brin de folie et first 28, l’accumulation du nombre des années et une navigation en équipage réduit m’ont incité à changer de bateau. Nous continuons à profiter de la mer et à faire des croisières avec un Merry Fisher 855 mis à l’eau en août 2012. Ma façon de naviguer a complètement changé. Maintenant je me sers d'un traceur de cartes associé à un sondeur.

Page mise à jour le 4 août 2016

Site réalisé par François & Philippe Yvon © copyright 1999 - 2017 Contact
Total visiteurs : 1545678. Aujourd'hui : 100 visiteurs, connectés : 1